Chapelle du Grand Séminaire,
Montréal (Québec)

Chapelle du Grand Séminaire, Montréal (Québec)
Opus 35, 1990



  GRAND-ORGUE     POSITIF
1- Montre 16'   19- Montre 8'
2- Bourdon 16'   20- Bourdon 8'
3- Montre 8'   21- Prestant 4'
4- Bourdon 8'   22- Flûte 4'
5- Prestant 4'   23- Nazard 2 2/3'
6- Flûte 4'   24- Doublette 2'
7- Grosse tierce 3 1/5'   25- Tierce 1 3/5'
8- Nazard 2 2/3'   26- Larigot 1 1/3'
9- Doublette 2'   27- Fourniture IV
10- Quarte 2'   28- Cymbale III
11- Tierce 1 3/5'   29- Trompette 8'
12- Cornet V   30- Cromorne 8'
13- Fourniture V        
14- Cymbale IV        
15- 1re Trompette 8'        
16- 2e Trompette 8'        
17- Clairon 4'        
18- Voix humaine 8'        
             
  RÉCIT     PÉDALE
31- Cornet 8'   34- Flûte 16'
32- Hautbois 8'   35- Flûte 8'
        36- Flûte 4'
  ÉCHO   37- Bombarde 16'
33- Cornet V   38- Trompette 8'
        39- Clairon 4'



  • La Montre 16' du Grand-orgue et la Montre 8' du Positif ont une basse commune (C/1 - F/6)
  • Étendue des claviers de Grand-orgue et Positif: C - e''' (53 notes)
  • Étendue du clavier de Récit: f - e''' (37 notes)
  • Étendue du clavier d'Écho: C - e''' (29 notes)
  • Étendue du pédalier: A/0 - d' à ravalement (30 notes) qui peut s'échanger avec un autre à l'allemande (27 notes, C - d')
  • La Montre 16' et le Bourdon 16' du Grand-orgue se partagent les notes 1 à 6, ainsi que les six premières notes de la Montre 8' et du Bourdon 8' du Positif
  • Tremblant fort et Tremblant doux
  • 2 rossignols: "Roméo" et "Juliette"
  • Accouplements: Positif au Grand-orgue (à tiroir), Grand-orgue à la Pédale
  • Traction mécanique suspendue selon la tradition française du XVIIIe siècle
  • Conception du buffet en collaboration avec les architectes Claude Beaulieu et Gilles Lavigueur
  • Buffet de chêne et dorures 23k
  • 4 soufflets cunéiformes actionnés manuellement ou par ventilateur
  • Tuyauterie en alliage étain-plomb (75%, 60%, 30% et 10%)
  • Tempérament d'après Rameau La=415Hz
  • Concert d'inauguration: Pierre Grandmaison, le 24 février 1991.
  • Discographie
  • Écoutez un extrait en RealAudio (510Ko) Téléchargez gratuitement RealPlayer

Console

Pour célébrer dignement le 150e anniversaire du diocèse de Montréal (1840-1990), l'archevêché de Montréal, grâce à un donateur anonyme, a chargé les facteurs Guibault-Thérien de construire dans la chapelle, un grand 16' dont la construction, la composition et l'harmonisation en feraient une reproduction des plus fidèle d'un instrument classique français. Le coût de l'instrument fut de $450,000.

Le devis et la conception du buffet sont l'oeuvre des architectes Claude Beaulieu et Gilles Lavigueur. C'est la première fois au Québec qu'un orgue est alimenté par des soufflets cunéiformes. Les 4 soufflets sont actionnés soit manuellement ou soit par un ventilateur électrique. La composition est inspirée des traités de Dom Bédos et de François-Henri Clicquot. Les tailles des tuyaux sont toutes sans exception dans la tradition française et l'harmonisation est à pied fermé. Toute la tuyauterie est faite d'étain martelé ou de chêne. La dimension des claviers et des touches suit fidèlement les prescriptions de Dom Bédos. Les mixtures sont, à peu de choses près, celles de Poitiers. Le marchepied à la française est interchangeable avec un pédalier allemand.

Des photos de détails sont disponibles sur cette page.





Page d'accueil/Homepage