Cathédrale Saint-Germain,
Rimouski (Québec)


Devis comparatifs


  Casavant Frères
op. 879   1921
    Guilbault-Thérien
1979
             
  GRAND ORGUE     GRAND ORGUE
1- Montre 16'   1- Montre 16'
2- Montre 8'   2- Montre 8'
3- Principal 8'   3- Bourdon 8'
4- Flûte ouverte 8'   4- Quinte 5 1/3'
5- Flûte à cheminée 8'   5- Prestant 4'
6- Gemshorn 8'   6- Flûte 4'
7- Prestant 4'   7- Quinte 2 2/3'
8- Flûte harmonique 4'   8- Doublette 2'
9- Quinte 2 2/3'   9- Cornet III
10- Doublette 2'   10- Fourniture IV
11- Mixture IV   11- Cymbale III
12- Trompette 8'   12- Trompette 8'
13- Clairon 4'   13- Clairon 4'
             
  POSITIF EXPRESSIF     POSITIF
14- Bourdon 16'   14- Montre 8'
15- Principal 8'   15- Bourdon à cheminée 8'
16- Mélodie 8'   16- Prestant 4'
17- Dulciane 8'   17- Flûte 4'
18- Quintaton 8'   18- Nazard 2 2/3'
19- Flûte douce 4'   19- Gemshorn 2'
20- Flageolet 2'   20- Tierce 1 3/5'
21- Trompette 8'   21- Plein-jeu IV
22- Clarinette 8'   22- Cromorne 8'
  Trémolo       Tremblant  
             
  RÉCIT EXPRESSIF     RÉCIT EXPRESSIF
23- Bourdon 16'   23- Bourdon 16'
24- Principal 8'   24- Principal 8'
25- Flûte harmonique 8'   25- Flûte harmonique 8'
26- Bourdon 8'   26- Bourdon 8'
27- Viole de gambe 8'   27- Viole de gambe 8'
28- Voix céleste 8'   28- Voix céleste 8'
29- Principal 4'   29- Octave 4'
30- Flûte octaviante 4'   30- Flûte bouchée 4'
31- Piccolo 2'   31- Flûte 2'
32- Cornet V   32- Mixture IV
33- Trompette 16'   33- Trompette 16'
34- Trompette 8'   34- Trompette 8'
35- Hautbois 8'   35- Hautbois 8'
36- Voix humaine 8'   36- Voix humaine 8'
37- Clairon 4'   37- Clairon 4'
  Trémolo       Tremblant  
             
  SOLO EXPRESSIF     BOMBARDE
38- Stentorphone 8'   38- Bourdon 16'
39- Grosse flûte 8'   39- Bourdon 8'
40- Violoncelle 8'   40- Gros nazard 5 1/3'
41- Viole d'orchestre 8'   41- Grosse tierce 3 1/5'
42- Voix céleste 8'   42- Flûte conique 4'
43- Flûte traversière 4'   43- Nazard 2 2/3'
44- Viole 4'   44- Flûte 2'
45- Cor anglais 8'   45- Tierce 1 3/5'
46- Tuba magna 16'   46- Larigot 1 1/3'
47- Tuba mirabilis 8'   47- Grande fourniture IV
48- Tuba clairon 4'   48- Trompette 8'
  Trémolo       Tremblant  
             
  PÉDALE     PÉDALE
49- Flûte 32'   49- Flûte 32'
50- Violon 16'   50- Montre 16'
51- Flûte ouverte 16'   51- Flûte 16'
52- Bourdon 16'   52- Bourdon 16'
53- Quinte 10 2/3'   53- Quinte 10 2/3'
54- Violoncelle 8'   54- Montre 8'
55- Flûte 8'   55- Bourdon 8'
56- Bourdon 8'   56- Prestant 4'
57- Flûte 4'   57- Flûte 4'
58- Bombarde 16'   58- Bombarde 16'
59- Trompette 8'   59- Trompette 8'
        60- Clairon 4'



  • Bombarde 16', Trompette 8' et Clairon 4' en chamade à tous les claviers
  • Étendue des claviers: C - g'''
  • Étendue du pédalier: C - g'
  • Concert de ré-inauguration par Antoine Reboulot le 17 novembre 1979
  • Discographie
  • Écoutez un extrait en RealAudio (640Ko) Téléchargez gratuitement RealPlayer



Cathédrale Saint-Germain, Rimouski(Québec)

Novembre 1979 s'inscrit comme une date importante dans notre carrière de facteurs d'orgues. L'inauguration de l'orgue rénové de la Cathédrale St-Germain est l'aboutissement de cinq ans de pourparlers et de travaux concrets répartis sur plus de 10 mois.

En 1974, nous étions mandatés par la fabrique St-Germain pour nous occuper de l'entretien et de l'accord du grand-orgue de la paroisse Cathédrale. Responsabilité que nous avons acceptée avec une certaine réserve puisque, après constatation, il nous apparaissait que l'orgue présentait plusieurs signes de fatigue due essentiellement à son âge. L'instrument avait été construit par Casavant Frères en 1921; lors de la réfection de l'église en 1968, il fut relogé au niveau du choeur sans aucune transformation sonore, ni amélioration mécanique. Nous nous trouvions devant un orgue épuisé.

Plusieurs solutions s'offraient alors pour redonner un nouveau souffle à l'orgue. Chacune d'elles fut étudiée à fond et en étroite collaboration entre le curé monsieur Euclide Ouellet, l'organiste Jean-Guy Proulx et nous-mêmes.

Nous arrivâmes à la conclusion que l'orgue actuel devait être conservé, que la mécanique devait être complètement revisée et que, dans la mesure des ressources financières de la Fabrique, on devait envisager un projet de révision sonore.

Des devis furent alors soumis et on fit appel à deux organistes réputés : Antoine Bouchard ptre, et Antoine Reboulot pour superviser l'ensemble des travaux en tant que consultants.

Ces plans établissaient la réalisation d'un grand-orgue de seize pieds dont les sonorités s'inspireraient des grandes traditions françaises de l'art du facteur d'orgues. Cet instrument serait réalisé à partir des éléments sonores de l'orgue de 1921, instrument rappelant beaucoup plus l'orchestre qu'un orgue véritable.

Plusieurs diront que le défi était de taille puisqu'il est relativement nouveau ici au Québec de réaliser de telles ambitions. Pour notre part, nous possédons déjà dix ans d'expérience dans ce domaine, ce qui nous permet aujourd'hui de signer cet instrument rénové au même titre qu'un instrument neuf sorti de nos ateliers.

Déjà plusieurs instruments furent réalisés dans la région Montréalaise et c'est après l'audition d'un de ces orgues (Paroisse Notre-Dame de Lourdes, Verdun, Québec), que la Fabrique signe l'entente en juillet 1978 et que l'orgue tant désiré pour la Cathédrale St-Germain devra être réalisé en 1979.

Cette entente représentait pour nous tous l'aboutissement des efforts encourus lors de nombreuses rencontres, elle représentait aussi une prise de conscience des responsabilités tant financières qu'artistiques vis-à-vis un milieu vivant en pleine évolution après 150 ans d'histoire.

L'instrument actuel, un grand seize pieds, possède quatre claviers et un pédalier, 63 jeux et plus de 4 000 tuyaux dont une "trompeteria" (trompette horizontale en chamade) de type espagnol de 146 tuyaux. La nouvelle composition sonore reflète l'évolution de l'orgue de type français au cours des quatre derniers siècles, soit du XVIIe au XXe siècle. Elle permet ainsi d'interpréter la majeure partie du répertoire écrit pour l'orgue, mais avant tout, notre tâche était de réaliser un instrument aux dimensions d'une Cathédrale, dont les proportions sonores devaient remplir ce grand vaisseau.

Techniquement il s'agissait pour nous d'établir un schéma harmonique qui serait réalisable à partir de la tuyauterie existante modifiée et complétée par de la tuyauterie neuve. Chaque tuyau devait être réharmonisé et réintégré dans son nouveau plan sonore, ceci toujours en tenant compte de l'objectif premier: un instrument de style Français. Tout cela fut possible grâce à une bonne compréhension des tailles et des techniques de la facture d'orgue française. Ainsi il fut possible, à titre d'exemple, de prendre un tuyau de Dulciane 8' dont les caractéristiques sont: une taille étroite, une harmonisation douce et d'en faire un tuyau de Bourdon 8' de taille large et d'une harmonisation pleine, en modifiant la longueur du tuyau, en fabricant une calotte qui bouche ce tuyau et en travaillant les relations biseau, lumière, lèvres : techniques relevant du domaine de l'harmonisation.

Ainsi chaque division fut complétée de manière à former un tout homogène, timbré et articulé.

Il va sans dire que ces travaux sonores furent exécutés parallèlement à la réfection mécanique prévue. Celle-ci comportait le recuirage complet des soupapes, des anti-secousses, des porte-vent, etc. De plus la console de l'orgue devait être déplacée et installée sur une plate-forme mobile, ce qui permettrait de placer l'organiste bien en vue lors d'un concert et de lui assurer une place plus discrète pendant les offices liturgiques.

Aujourd'hui nous vous livrons cet orgue, conscients d'avoir vécu une expérience des plus enrichissantes, d'avoir investi des centaines d'heures de travail et de participer ainsi à l'héritage musical du milieu rimouskois.





Page d'accueil/Homepage